engage your senses

Astuce 10 : soyez prudent lorsque vous partagez des informations sur Internet

عربى | Bahasa Indonesia简体中文 | Nederlands | Français | Deutsch | English
हिंदी | Magyar | 日本語 | Bahasa Melayu | Português | русский | Español


Merci pour votre temps.

C'était le dernier conseil. Nous espérons que vous avez apprécié cette campagne et que vous l'avez trouvée non seulement utile au travail, mais également à la maison. Les conseils resteront en ligne à titre de référence.

 

N'oubliez pas de participer à notre sondage sur la cybersécurité jusqu’au 15 décembre 2018.


 


Nous avons besoin de votre aide

Veuillez prendre 5 minutes et cliquez ici pour répondre au sondage sur la cybersécurité


Les risques

Partager des documents avec des destinataires erronés peut avoir de graves conséquences :

 

  • Divulguer des informations personnelles à un public qui n'en a pas besoin et en perdre le contrôle total, ainsi que leur éventuelle distribution ultérieure (par exemple, des images d’un nouveau-né qui sont affichées publiquement sur Internet)
     
  • Rendre publiques les informations commerciales confidentielles de Givaudan (par exemple, en utilisant des services infonuagiques tels que SlideShare pour permettre à d’autres personnes d’utiliser vos présentations, mais en accordant des droits d’accès incorrects, en utilisant un réseau social public pour partager les informations internes de Givaudan)
     
  • Nuire à votre réputation ou à celle de Givaudan en partageant du contenu offensant sur les réseaux sociaux (par exemple, en critiquant des amis ou des collègues sur des réseaux sociaux)

Astuces utiles

Lors du partage d'informations, accordez toujours l'accès aux seules personnes qui en ont réellement besoin.

Examinez régulièrement les accès à vos documents partagés les plus sensibles et supprimer les accès qui ne sont plus nécessaires.


Des statistiques qui font peur

Le principal responsable des fuites de données est l’erreur humaine de la part du client.

 

World Wrestling Entertainment (WWE) et Verizon ont accidentellement exposé les informations personnelles de millions de clients à cause d’une mauvaise configuration de leurs répertoires dans le cloud.

Il y a quatre ans, un serveur cloud Amazon sur six se trouvait accessible au public, exposant plus de 126 milliards de fichiers, dont la plupart contenaient des informations commerciales sensibles.

 

[IDG Connect]